Comment faire une calebasse ?


La calebasse, appelée aussi courge, est l’accessoire indispensable pour boire du maté comme les sud-américains. Ce récipient traditionnel permet d’infuser parfaitement les feuilles de la yerba maté. Vous vous êtes certainement demandé comment sont fabriquées les calebasses à maté ?

Nous avons rédigé cet article pour que vous puissiez avoir une idée précise sur les étapes de fabrication d’une courge à maté traditionnelle.

Les calebasses traditionnelles et les calebasses modernes

Les calebasses que l’on trouve en vente appartiennent à deux familles : les récipients traditionnels et les récipients modernes.

La calebasse à maté traditionnelle est fabriquée à partir du fruit d’une plante : le calebassier. Ce fruit est vidé et séché avant d’être décoré et personnalisé.

Quant aux calebasses modernes, elles sont fabriquées en matériaux issus de l’industrie comme le verre, la céramique, le plastique et l’inox.

Les étapes de fabrication d’une calebasse

La première étape c’est la culture du fruit. Comme noté précédemment, la calebasse est le fruit du calebassier, une plante que l’on trouve dans les régions tropicales en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie. Une fois le fruit récolté, il est ensuite stocké dans un espace sec, à l’abri de l’humidité et de la lumière. Le séchage prend environ 5 à 6 mois.

Les fruits existent en une infinité de formes et de tailles. Cela est principalement dû à la qualité du sol, aux facteurs génétiques de la plantes et aux facteurs météorologiques et climatiques (soleil, humidité, vent…). C’est pour cette raison qu’il existe des calebasses de plusieurs volumes, de 200 ml à 500 ml.

Vient ensuite l’une des étapes les plus importantes : la décoration ! La calebasse est plus qu’un simple récipient qui sert à consommer votre boisson préférée. C’est aussi un objet personnel et un élément de décoration. Ce qui donne à la calebasse sont originalité et sa valeur c’est surtout les finitions et la touche de décoration.

Vous trouverez en vente deux types de calebasses : les calebasses classiques peintes et décorées artisanalement avec des motifs, aussi les calebasses couvertes de cuir.

La dernière étape c’est le curage ! Avant d’être utilisée pour la première fois, chaque calebasse doit subir un procédé appelé « curage » ou « rodage ». Cette étape est indispensable pour avoir une calebasse robuste, résistante et de longue durée de vie.

Fabriquer soi-même sa calebasse

Vous souhaitez créer votre propre calebasse. Il existe des producteurs qui vendent des calebasses à l’état brut. Vous pouvez donc acheter une ou plusieurs. Vous trouverez également sur le web plusieurs tutos expliquant comment nettoyer et décorer / graver la gourde. La création de la calebasse à maté est à la portée de tout le monde ! Vous n’avez qu’à laissez libre cours à votre imagination et à votre créativité !